MIRANA – ONG humanitaire – Parrainez un enfant de Madagascar

LE ROLE MAJEUR DES ASSOCIATIONS HUMANITAIRES A MADAGASCAR

Découvrons le rôle majeur joué par les associations humanitaires à Madagascar, avec 5 d’entre elles en particulier.

Quatre fillettes, filleules de l'association à Madagascar Mirana

L’île-nation de Madagascar, située au large des côtes africaines, est la cinquième plus grande île du monde. Ses atouts économiques s’appuient principalement sur l’agriculture, avec l’exportation de produits tels que le café, la vanille, les fruits de mer, le sucre, le coton, les vêtements et la chromite, ainsi qu’un secteur touristique en expansion. Le pays jouit aussi d’une biodiversité exceptionnelle, abritant 20 000 espèces de plantes, 1 000 espèces d’oiseaux et plus de 100 000 espèces d’insectes. Toutefois, Madagascar reste l’un des pays les plus pauvres du monde, avec l’un des revenus par habitant les plus bas d’Afrique.

Dans ce contexte très difficile pour une large part de la population, Madagascar a un besoin vital d’aide extérieure. De nombreuses associations et ONG humanitaires et caritatives jouent un rôle actif dans le soutien au pays, leur contribution est cruciale pour la survie de la Grande Ile.

L’ONG Mirana fait partie de ces associations qui apportent une aide concrète sur le terrain.

Pourquoi il faut aider Madagascar

La pauvreté à Madagascar est un problème complexe et difficile à quantifier de manière précise en raison de divers facteurs socio-économiques. Cependant, voici quelques chiffres qui donnent un aperçu de la situation :

Taux de pauvreté : Environ 75% de la population malgache vit avec moins de 1,90 dollar par jour, ce qui est le seuil international de pauvreté extrême défini par la Banque mondiale.
La santé à Madagascar est confrontée à des défis majeurs, notamment la prévalence de maladies transmissibles telles que la malaria, un accès limité aux soins de santé de qualité, des problèmes de malnutrition, un système de santé fragile et des épidémies occasionnelles.
Accès à l’éducation : Bien que l’éducation soit officiellement gratuite à Madagascar, les coûts indirects tels que les fournitures scolaires et les uniformes peuvent représenter un fardeau financier pour de nombreuses familles. Environ 25% des enfants malgaches ne fréquentent pas l’école primaire.
La situation de l’habitat à Madagascar présente plusieurs défis, notamment des logements insalubres dans les bidonvilles urbains, un accès limité à l’eau potable et à l’assainissement pour 42% de la population, une urbanisation très rapide, des défis environnementaux et un accès au logement abordable.

Ces chiffres ne capturent qu’une partie de la complexité de la pauvreté à Madagascar, mais ils illustrent l’ampleur du défi auquel le pays est confronté en matière de développement économique et social.

Pour en savoir plus : AMBASSADE DE FRANCE A MADAGASCAR – Situation humanitaire à Madagascar

Comment aider les malgaches

Il existe plusieurs moyens d’aider les Malgaches à améliorer leur situation :

Développement économique : Investir dans des projets de développement économique qui créent des emplois durables et des opportunités économiques, en particulier dans les zones rurales où la pauvreté est souvent plus répandue.
Renforcement du système de santé : Soutenir les initiatives visant à renforcer les infrastructures de santé, à améliorer l’accès aux soins de santé de base et à lutter contre les maladies transmissibles et la malnutrition.
Accès à l’éducation : Investir dans l’éducation en fournissant des ressources pour améliorer l’accès à l’éducation de qualité, former les enseignants et fournir des fournitures scolaires aux enfants défavorisés.
Développement des infrastructures : Contribuer à la construction et à la rénovation d’infrastructures de base telles que les routes, les ponts, les systèmes d’eau potable et d’assainissement pour améliorer les conditions de vie des communautés.
Soutien aux initiatives locales : Soutenir les initiatives locales et les organisations de la société civile qui travaillent sur le terrain pour répondre aux besoins spécifiques des communautés, en mettant l’accent sur la participation communautaire et le renforcement des capacités locales.
Conservation de l’environnement : Soutenir des projets de conservation de l’environnement visant à préserver la biodiversité unique de Madagascar tout en offrant des opportunités économiques durables pour les communautés locales.
Partenariats internationaux : Encourager les partenariats entre les gouvernements, les organisations internationales, les ONG et le secteur privé pour coordonner les efforts et maximiser l’impact des interventions de développement.

Les organisations internationales, en partenariat avec les acteurs locaux, interviennent sur ces facteurs clés, contribuant ainsi de façon notable à l’amélioration du quotidien des Malgaches et au développement durable de Madagascar.

Vous pouvez apporter votre soutien depuis la France en vous engageant activement auprès d’une association qui intervient sur le terrain, soit par vos dons, soit en vous impliquant bénévolement.

Mirana agit concrètement dans différents domaines : > Découvrez toute notre action à Madagascar

Pour apporter une aide aux familles défavorisées à Madagascar, vous pouvez envisager de faire un don caritatif. Votre contribution pourrait soutenir des initiatives telles que l’accès à l’éducation, à la santé, à l’alimentation et à d’autres besoins essentiels :

5 associations et ONG humanitaires et caritatives à Madagascar

Les associations à Madagascar : découvrez différents acteurs qui œuvrent dans l’île.

MIRANA – Enfants de Lumière
Graines de Bitume
Action contre la faim
Médecins du Monde
Care

1- Mirana – Enfants de lumière

Logo Mirana pour fond clair

Créée en 1999, Mirana est une ONG humanitaire œuvrant à Madagascar.

Notre philosophie consiste à apporter une aide responsable :
Dans toutes les actions entreprises, l’objectif est de tendre toujours vers l’autonomie des personnes aidées même s’il est parfois urgent d’intervenir ponctuellement.

En plaçant la scolarisation et la nutrition des enfants au cœur de notre démarche, nous faisons le pari que ce sera leur meilleure chance d’émancipation.

Mirana travaille avec différents partenaires à Tananarive, pour certains depuis très longtemps…

La communauté des Sœurs Jeanne Delanoue
Sœurs Jeanne Delanoue, partenaires de l'association Mirana à Madagascar

Historiquement, l’action à Tananarive a été lancée par Sœur Yvette, une religieuse française de la communauté des Sœurs Jeanne Delanoue, qui a servi à Madagascar pendant trente-cinq ans.

Fondée en 1999 à l’initiative de Sœur Yvette, l’association Mirana avait pour but de gérer le lien entre les parrains français et les actions menées sur le terrain.

Suite au décès de Sœur Yvette en 2014, Mirana a pris la responsabilité de la mission et est devenue employeur de l’équipe malgache qui a grandi. Un lien constant est maintenu avec la communauté des sœurs, en effet deux d’entre elles sont actuellement salariées en tant qu’accompagnatrices.

Le CDA (Conseil de Developpement d’Andohatapenaka)
Logo du CDA, partenaire de l'association Mirana à Madagascar

Depuis plus de trente ans, le Conseil de Développement d’Andohatapenaka (CDA), une ONG chrétienne fondée en 1982, s’engage à améliorer les conditions de vie dans six quartiers défavorisés d’Antananarivo, en intervenant dans les domaines médical, éducatif, social et économique.

Le CDA soutient les initiatives de Mirana en offrant des formations professionnelles à certains enfants parrainés par l’association, en fournissant des soins de santé aux familles via ses deux dispensaires et en mettant à disposition des salles pour les événements de Mirana.

Le BPE (Bureau pour l’Emploi)
Logo du BPE, partenaire de l'association Mirana à Madagascar

Une équipe d’éducateurs offre des accompagnements sur mesure et des activités pour aider à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.

Des associations membres, y compris Mirana, guident les jeunes vers le BPE pour un soutien dans la recherche d’emploi. Par conséquent, des jeunes accompagnés par Mirana et en fin de formation professionnelle s’orientent vers leur premier poste de travail.

Mirana entretien également des relations régulières à Tananarive avec :

L’Hôtel Niaouly
L'hôtel Niaouly a Tananarive héberge souvent les représentants des associations humanitaires à Madagascar

L’hôtel Niaouly est partenaire de certaines associations humanitaires qui œuvrent à Madagascar.

Les délégués français de Mirana sont habituellement logés dans cet hôtel pendant leurs visites à Tananarive.

L’ISTS – Institut Supérieur de Travail Social
Logo ISTS - INSTITUT SUPÉRIEUR DE TRAVAIL SOCIAL - MADAGASCAR

L’Institut Supérieur de Travail Social (ISTS) situé à Andoharanofotsy forme des professionnels en Travail Social. Il est affilié à l’Université Catholique de Madagascar (U.C.M) et propose une formation sanctionnée par un diplôme professionnel en travail social, avec une spécialisation au choix. Les enseignants expérimentés travaillent en collaboration avec l’ISTS pour former des travailleurs sociaux directement opérationnels.

L’association Mirana recrute des professionnels et stagiares auprès de l’ISTS.

L’Ambassade de France à Madagascar

Mirana possède le statut d’ONG et bénéficie d’un accord de siège, nécessitant des démarches périodiques auprès des ministères malgaches.

L’Ambassade de France à Madagascar assure un soutien complet aux structures et voyageurs français dans le pays. Elle offre une gamme de services consulaires, juridiques et d’assistance pour répondre aux besoins administratifs, sécuritaires et d’information des ressortissants français.

Mirana est également adhérente de Pays de la Loire Coopération Internationale

Logo Pays de la Loire Coopération Internationale

Ce réseau d’acteurs de la coopération internationale regroupe associations, collectivités locales, acteurs économiques et établissements d’enseignement et de recherche. Il est un dispositif d’appui et de renforcement et un espace de partage et de mutualisation.

Mirana y a adhéré pour nouer des contacts avec d’autres intervenants de terrain et bénéficier des appuis apportés par cette organisation.

2- Graines de bitume

Logo Graines de Bitume, association humanitaire à Madagascar

Depuis l’an 2000, l’association Graines de bitume apporte son soutien à la population démunie d’Antananarivo, Madagascar, en accompagnant les enfants et les jeunes des rues dans leurs projets de vie, leur éducation, leur insertion professionnelle et leurs besoins essentiels, en collaboration avec les familles et les partenaires socio-éducatifs.

3- Action Contre la Faim

Logo de l'ONG Action Contre la Faim

735 millions de personnes sont touchées par la faim dans le monde. Les causes principales de cette faim sont les changements climatiques, les inégalités et les conflits.

Action Contre la Faim est une organisation non gouvernementale humanitaire internationale française qui combat la faim dans le monde. Elle se focalise sur la prévention, le dépistage et le traitement de la malnutrition. L’organisation est active dans 55 pays, y compris Madagascar.

4- Médecins du Monde

Logo de l'ONG Médecins du Monde

Médecins du Monde est une ONG médicale internationale fournissant des soins de santé aux populations vulnérables dans le monde entier. Depuis 1980, l’organisation intervient dans les crises humanitaires, les situations d’urgence et les contextes de pauvreté pour garantir l’accès aux soins de santé pour tous, tout en défendant le droit à la santé et à la dignité humaine.

5- Care

Logo de l'ONG CARE

CARE est une organisation humanitaire internationale luttant contre la pauvreté et promouvant le développement durable dans plus de 100 pays. Depuis 1945, elle fournit une aide d’urgence, met en place des programmes de développement à long terme et plaide pour des changements politiques et sociaux. Son travail se concentre sur des domaines tels que la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation et l’égalité des genres pour améliorer les conditions de vie des communautés défavorisées.

Conclusion : l’aide humanitaire à Madagascar, une nécéssité

La situation à Madagascar est marquée par une pauvreté généralisée, des défis de santé majeurs, des obstacles à l’éducation et des problèmes d’habitat. Pour aider les Malgaches à surmonter ces difficultés, plusieurs actions sont nécessaires :

Investissement dans le développement économique.
Renforcement du système de santé pour améliorer l’accès aux soins et la lutte contre les maladies.
Amélioration de l’accès à l’éducation en fournissant des ressources et en formant les enseignants.
Développement des infrastructures de base pour améliorer les conditions de vie.
Soutien aux initiatives locales et à la sauvegarde de l’environnement.
Encouragement des partenariats internationaux pour coordonner les efforts de développement.

Les organisations internationales de toutes tailles travaillent en collaboration avec les acteurs locaux pour relever ces défis. Les individus peuvent soutenir ces efforts en s’impliquant auprès d’associations travaillant sur le terrain, que ce soit par des dons ou du bénévolat.

L’association Mirana à Madagascar, vient en aide aux populations sur plusieurs domaines clés :

Éducation : L’association favorise la scolarisation des enfants malgaches en fournissant du matériel scolaire, en prenant en charge les divers frais de scolarité et en offrant un accompagnement éducatif.
Santé : Mirana couvre les frais de santé et de renutrition pour les nourrissons et organise des sessions de sensibilisation destinées aux familles.
Alimentation : Mirana s’assure que chaque enfant aidé reçoit quotidiennement un repas gratuit dans les cantines Mirana ou dans les petits restaurants locaux. Cette aide alimentaire contribue à améliorer la santé des enfants, ce qui contribue à leur réussite scolaire.
Formation : L’association permet aux jeunes Malgaches en situation précaire de suivre des formations, dans le but de leur permettre d’acquérir des compétences professionnelles et de faciliter leur insertion sur le marché du travail.

Pour en savoir plus : > Découvrez l’action de Mirana à Madagascar

En résumé, Mirana mène un éventail d’actions diverses sur le terrain, visant à améliorer les conditions de vie des familles soutenues à travers l’éducation, la santé et l’éducation.

En outre, Mirana demeure une association humaine aux frais de gestion très contrôlés. Active depuis 1999, elle a établi au fil des années des partenariats durables avec des acteurs reconnus à Madagascar.

FAQ SUR LES Associations a Madagascar

Quels sont les types d’associations humanitaires présentes à Madagascar ?

Il existe différents types d’associations humanitaires opérant à Madagascar, notamment celles axées sur l’éducation, la santé, le développement économique, la protection de l’environnement et l’aide d’urgence en cas de catastrophes naturelles.

Comment puis-je trouver des associations humanitaires fiables à Madagascar ?

Vous pouvez rechercher des associations humanitaires à Madagascar, consulter des répertoires d’ONG (par exemple cet article), ou contacter des organisations internationales actives dans le pays. Il est également conseillé de vérifier la réputation et la transparence financière des organisations avant de faire un don ou de s’impliquer.

Comment puis-je aider une association humanitaire à Madagascar ?

Vous pouvez aider une association humanitaire à Madagascar de différentes manières, notamment en faisant un don financier, en offrant des compétences professionnelles, en faisant du bénévolat sur le terrain ou en sensibilisant à leurs activités au sein de votre réseau.
Par exemple, Mirana vous permet de faire un don en ligne :

Quels sont les principaux besoins auxquels les associations humanitaires à Madagascar répondent ?

Les principales priorités des associations humanitaires à Madagascar incluent l’accès à l’éducation de qualité, l’amélioration de la santé et de l’accès aux soins, le développement économique pour lutter contre la pauvreté, la protection de l’environnement et la réponse aux urgences humanitaires.

> Découvrez l’action de Mirana à Madagascar

Comment les associations humanitaires à Madagascar assurent-elles la transparence et la responsabilité ?

Les associations humanitaires à Madagascar doivent généralement respecter des normes strictes de transparence et de responsabilité. Cela peut inclure la publication de rapports financiers, la communication régulière sur leurs activités et l’adhésion à des codes de conduite professionnels. Ainsi, Mirana présente clairement son organisation dans son site et met également à disposition les supports de sa dernière assemblée générale.

Comment puis-je m’impliquer personnellement dans une association humanitaire à Madagascar ?

Vous pouvez vous impliquer dans une association humanitaire à Madagascar devenant parrain, mécène ou partenaire. Vous pouvez aussi vous investir en tant que bénévole, en offrant vos compétences professionnelles dans des domaines tels que l’éducation, la santé, le développement économique ou la gestion des crises, ou en faisant du plaidoyer pour sensibiliser à leurs causes.
Vous pouvez prendre contact auprès de Mirana pour pour proposer votre contribution ou simplement demander des renseignements :

Comment les associations humanitaires à Madagascar gèrent-elles les fonds qu’elles reçoivent ?

Les associations humanitaires à Madagascar doivent gérer de manière responsable les fonds qu’elles reçoivent en veillant à ce qu’ils soient utilisés de manière efficace et transparente pour soutenir leurs programmes et répondre aux besoins prioritaires des communautés qu’elles servent.

En répondant à ces questions, vous pouvez mieux comprendre le rôle et l’impact des associations humanitaires à Madagascar et comment vous pouvez contribuer à leur mission.

Retour en haut